Docteur Stéphane KOVARSKY

Chirurgien Vasculaire
Paris, France


Maladies des artères : artérite et anévrismeMaladie des veines : varicesMaladie de l’insuffisant rénal : abords vasculaires

La maladie des veines


Les varices : une maladie très répandue

Vous êtes porteur (se) de varices primitives des membres inférieurs ? Cette maladie est très répandue et touche environ 10 % de la population adulte. Son origine est mal connue, plusieurs facteurs semblant intervenir :

héréditaires, maladie métabolique du tissu constituant la paroi veineuse,
profession exposée (station debout),
surpoids,
grossesse,
traitements hormonaux,
chaleur (chauffage au sol, boulangerie, teinturerie...),
sédentarité,
certains sports (tennis, squash, jogging, musculation...),
environnements.

La veine est un tube qui ramène le sang du bas (les pieds) en haut (l’aine) par un système à basse pression utilisant les contractions musculaires. Entre chaque contraction un système de valvules empêche le sang de redescendre au niveau du pied.
Les varices sont dues à une anomalie de la paroi de la veine qui entraîne un dysfonctionnement des valvules le sang circulant alors de haut en bas vers les pieds.





Les membres inférieurs

un système profond contre les os et les artères qui est le système majeur de transport du sang et n’est pas touché par la maladie,
un système superficiel complémentaire du précédent et qui peut être atteint. Ce système comporte :


la veine grande saphène qui part de l’intérieur de la cheville et remonte à l’intérieure de la jambe et de la cuisse pour se jeter dans l’aine,
la veine petite saphène qui part de l’extérieur de la cheville, suit l’arrière de la jambe pour se jeter derrière le genou,
diverses autres veines :

> saphène antérieure,
> saphène postérieure,
> saphène accessoire,
> marginale,
> communicante,
> perforante.


Les symptômes


Les symptômes sont variables :

gêne esthétique avec veine apparente ou importante augmentation de volume réalisant un relief à la surface de la peau,
lourdeur de jambe (jambe de plomb), impatiences, picotements au niveau des jambes,
œdème ou jambe enflée,
saignement par endroit lors des chocs arrêtés par compression,
douleur sur le trajet de la veine,
paraphlébite (le trajet de la veine est douloureux, rouge inflammatoire et dur, témoin du sang qui est coagulé dans la veine),
etc..

Un écho-doppler doit être pratiqué par un médecin spécialisé dans l’exploration des veines superficielles.



Le traitement

Le traitement peut être :

médical :

règles d’hygiène de vie,
port de contention,
sclérose,
veinotoniques...

chirurgical :

il s’agit le plus souvent d’un traitement ambulatoire.
il peut combiner plusieurs techniques :

> les techniques endoveineuses : laser ou radiofréquence :

- elles sont apparues il y a quelques années,
- elles consistent à laisser les veines en place et à les traiter par l’intérieur en montant une fibre avec un effet thermique,
- ces techniques permettent une reprise des activités beaucoup plus rapides que les techniques conventionnelles,
- elles ne sont actuellement pas remboursées par la sécurité sociale et peuvent être pris en charge par votre mutuelle.:

> les techniques micro- invasives :

- stripping ou éveinage :
. elles consistent a retirer le segment de veine malade par une incision de part et d’autre,
. les incisions sont très petites de l’ordre du centimètre,
. on utilise le plus souvent un tuteur rigide à l’intérieur de la veine,
. c’est la technique de référence.

- phlébectomies de Müller :
. il s’agit de retirer la veine court segment par court segment,
. on procède par micro incision de quelques mm en utilisant des crochets de Müller.

Les suites

Les suites post-operatoires :

il n’y a pas de fils a retirer, ceux-ci sont placés dans la peau et ils se résorbent spontanément. Sur toutes les micro incisions des stéri-strips ont été mis en place. ils doivent être conservés pendant 8 jours. Si l’un d’entre eux tombait pendant ce délai, vous devrez le remplacer par ceux qui vous ont été prescrits,
une contention élastique est a appliquer pendant 1 a 2 mois
(bande puis bas). Elle doit être mis en place le matin et retirée le soir avant le coucher,
les douches sont autorisées au 3ème jour,
en revanche les bains sont interdits pendant 3 semaines,
au décours de l’intervention des hématomes vont apparaître, surtout sur les cuisses.
Ils disparaissent en 1 mois environ ; au-delà persistent des cordons sur le trajet des varices retirées, voire des tuméfactions en regard des incisions. Ces éléments disparaissent spontanément en 6 a 8 semaines. Des douleurs en regard de ces hématomes sont plus ou moins importantes, une pommade anti-inflammatoire et des antalgiques vous ont été prescris pour les calmer,
vous pouvez marcher autant que vous le voulez,
mais vous devez éviter de piétiner,
cependant, interdisez-vous toute activité sportive pendant 3 semaines,
en position assise, les jambes doivent être surélevées
et la nuit il est souhaitable de surélever les pieds du lit de 5 cm. En revanche, il ne faut pas mettre de coussin sous les jambes,
un suivi phlébologique sera nécessaire après l’intervention.




Pour plus d'informations...

fiche d’information avant chirurgie des varices

fiche d’information avant traitement endoveineux des varices


fiche d’information soins post-opératoires après un stripping




Le traitement endoveineux


Le cathéter est introduit dans la veine


La veine chauffe et s’affaisse


Le cathéter est retiré, fermant la veine

Exemple de traitement veineux : l’ablation segmentaire unique

L'extrémité du cathéter est placée à 2 cm en aval de la jonction saphénofémorale, du liquide tumescent est administré autour de la veine dans le compartiment saphénien.



Les marques de la tige du cathéter permettent un repositionnement rapide et précis du cathéter entre les cycles de traitement, aucune énergie n'est délivrée pendant le repositionnement.

Un segment de 7 cm de veine est traité en une seule fois pendant un cycle de traitement de 20 secondes, les segments de veine supplémentaires sont traités successivement.



Le traitement d'une longueur de 45 cm de veine prend 3 à 5 minutes (7 segments de traitement).


© Veinartere.comMentions légalesCréation : 1916.fr